Perlaborer

(English bellow)

Création pour les Sujets à Vifs au Festival d’Avignon 2013.
Durée: 30 minutes
Avec: Pauline Simon et Vincent Dissez.
Collaboration: Elise Simonet.

Perlaborer est un mot français rarement usité et qui signifie “élaborer, travailler avec soin” mais aussi dans le domaine psychanalytique, "le travail qui consiste à répéter, au cours d’une analyse, les mêmes scènes encore et encore jusqu’à ce que le refoulement soit mis en échec et que s’élabore une connaissance consciente de l’histoire du symptôme, et qui permette de le supprimer. »

Perlaborer est une pièce méta-théâtrale et méta-chorégraphique : en utilisant des modes de composition répétitifs et évolutifs (la rumeur, la multiplication de versions du même ) jusqu’à mettre en crise les circonstances et les raisons de la mort d’Hamlet.
La pièce se resserre au fur et à mesure sur la question de la représentation et de la mort sur un plateau de Théâtre.
La mort pose au théâtre Elisabethain un problème de vraisemblance, tandis quelle ouvre des possibles pour l’excentricité et l’invention des ballets russes…là où on cherche des stratégies pour faire disparaître un corps dans Shakespeare, la Danse elle, comme le cygne blanc, peut danser sa propre mort.
S’ouvre un dialogue entre deux interprètes et deux entités, Danse et Théâtre, qui comme deux mémoires ouvertes s’interpénètrent de leur paradoxes.

  • « Pour ce que l’on ne peut pas représenter, il faut poser un voile. C’est l’effet Timante.
    -Qui est ce, Timante ?
    -Un peintre.  »

Libération, 2013.
http://next.liberation.fr/theatre/2013/07/11/du-slam-au-cirque-un-peu-de-fraicheur-au-jardin-de-la-vierge_917746

Perlaborer a été créer à Avignon pour les sujets à vifs en 2013, puis a été présenté à Lorient au CDDB en 2014.

Production/accueil : SACD, Festival d’Avignon, Micadanses, Ménagerie de Verre,
Remerciements à la Comédie-Française, David Colosio (Les Cris de Paris), ainsi qu’à Boris Hennion, Yannick Butel et Jean-François Sivadier.